Connaissez-vous l’histoire du calendrier de l’Avent ?

Comme souvent, l’histoire du calendrier de l’Avent est pleine de légendes et jolies histoires. Il s’agirait d’une tradition d’origine allemande, qui visait à faire patienter les enfants jusqu’à Noël. Dès le XIXème siècle, on donnait chaque matin aux enfants des images saintes pieuses chaque jour de décembre avant Noël.

Une légende raconte que certaines familles déposaient chaque jour du mois de décembre un petit brin de paille dans la crèche, pour confectionner un lit douillet pour le divin enfant le matin de Noël. Un autre mythe relate que des parents traçaient 24 traits à la craie sur un mur. Les enfants effaçaient chacun d’eux jusqu’au 25 décembre. Comme souvent, ce genre de fables, comme celle du thé, sont difficilement vérifiables. C’est malgré tout agréable de se prendre au jeu en imaginant ces différentes histoires.

Avent vient du latin « adventus » qui signifie « avènement ». L’Avent est, d’un point de vue religieux, la période où on se prépare à la venue du Seigneur. Elle commence le 4ème dimanche avant Noël.

En 1908, à Munich, un éditeur de livres médicaux, Gerhard Lang, est le premier à commercialiser un calendrier contenant des dessins colorés sur un support en carton. Il aurait été inspiré par sa mère, qui avait dessiné 24 cases sur un carton et accroché un petit gâteau sur chacune d’elle. C’est en 1920 que le premier calendrier de l’Avent avec des fenêtres à ouvrir est mis en vente. C’est plus tard, en 1958, que l’on ajoute des surprises chocolatées quotidiennes.

Au XXIème siècle, les calendriers de l’Avent ont peu à peu pris des formes plus originales qu’au départ. La planche cartonnée avec des fenêtres prédécoupées a laissé place à différentes formes de coffrets, des guirlandes, des sachets, des sapins, des maisons, etc. L’essor des calendriers est tel aujourd’hui que tous les secteurs d’activité le proposent, bien loin des traditions religieuses. C’est l’occasion de retomber en enfance, glisser dans l’insouciance pendant quelques semaines, d’oublier un quotidien parfois un peu difficile.

En Allemagne les hôtels de ville et les maisons se transforment souvent en calendrier de l’Avent géant, les fenêtres numérotées jouant le rôle des cases, découvrant peu à peu des scènes colorées ou des blasons.

Je ne sais pas vous mais j’adore l’idée de préparer moi-même des calendriers de l’Avent pour mes proches. Depuis que j’en propose un sur Chakaiclub, j’en fait pour mes parents. Depuis le début ils m’aident et me soutiennent dans ma démarche et je trouve sympa de leur confectionner un calendrier chacun. Ils retombent en enfance et cela attise la curiosité de mes neveux qui leur demandent ce qu’ils ont eu chaque jour. C’est le traditionnel inventaire du mercredi ! J’en réalise également un pour mon mari, éternel enfant et grand gourmand !

Si ma fille est encore petite (elle a 10 mois), et ne se rend pas compte de ce qu’est un calendrier de l’Avent ni Noël, j’ai quand même envie de lui préparer son premier cette année. Un calendrier de l’Avent sensoriel pour lui faire découvrir les odeurs et les textures. Elle pourra le conserver plusieurs années et nous pourrons le compléter ensemble au fil des années.

Découvrir le calendrier de l’Avent du thé Chakaiclub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0