L’été, le balai des thés chauds et glacés.

La majorité de l’année, je consomme le thé dans sa version chaude. Lorsque les températures grimpent et que la canicule s’installe, j’opte alors pour le thé glacé, préparé maison. Un jeu d’enfant pour un résultat délicieux sans les tonnes de sucres ajoutés des préparations toutes prêtes du supermarché (voir notre recette de thé glacé maison).

Tout au long de l’été, se joue ainsi une alternance entre thés chauds et thés glacés. Le matin au petit déjeuner, il est chaud, toujours. La première tasse du matin est primordiale et va rythmer la journée. L’heure et ses températures encore basses permettent de le boire chaud, gourmand ou fruité, selon l’humeur du jour. Plus tard dans la matinée, il pourra de nouveau être consommé chaud. Plus rarement froid.

IMG_0302

C’est seulement l’après-midi que le thé devient glacé, qu’il soit vert, noir, blanc ou encore du oolong. Le point commun est qu’il est toujours fruité, ou avec de la menthe.

Lorsque vient le soir, la tendance est à l’improvisation totale. Selon la chaleur, l’humeur du moment, le temps disponible et l’envie, surtout. Cela peut être un oolong chaud, une infusion froide ou bien encore rooibos glacé. Les choix sont infinis pour se détendre et se faire plaisir après une journée bien chargée.

Et c’est en cela que l’univers du thé est magique. Il nous offre toujours une tasse selon nos envies du moment…

Et vous, comment vivez-vous le thé l’été ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0